Quand les images de cinéma inspirent les cinéastes… Une sélection de courts métrages qui citent ou détournent les films qui composent nos imaginaires. Découvrez, entre cinéastes reconnus et réalisateurs amateurs, des créateurs de mashups.
Spectateurs de Baptiste Bogaert
Spectateurs est un film composé d’images collectées dans différents films de fictions (des classiques de Godard aux films de série B) qui met en scène des personnages spectateurs. Rassemblé autour d’une projection, ce public imaginaire se met en spectacle dans un rapport de fascination à l’écran de cinéma.

Train of thoughts de Leo Bridle & Ben Thomas
Un stop-motion en animation de papier réalisé par Leo Bridle & Ben Thomas pour leur film de fin d’études.

Dear Susan de Susumu Kimura
La lettre d’amour d’un homme mourant à sa femme, alors qu’il rend son dernier souffle.
Un court-métrage composé d’images sous licence Creative Commons. Aucune des séquences n’ont été réalisées par le cinéaste.

DEAR SUSAN from Susumu Kimura on Vimeo.

The Black Track de Giovanni Sample
Un mashup de Giovanni Sample composé de Kraftwerk, Glenn Gould, Max Roach, The Jackson Five, Busta Rhymes et Tron.

THE BLACK TRACK from Guillaume Delaperriere on Vimeo.

Fantasia de Peter Eramian
Le regard cinématographique, une concoction de crainte, de confusion, d’excitation et de peur, reflète le mieux le moment avant la catastrophe. Pourtant, il nous est difficile de préciser exactement ce qui est exprimé. L’objet de fantasme, ou le sublime, agit à la fois comme une représentation échouée et l’échec de la représentation en soi: un moment où l’existence perd momentanément toutes ses significations – les mots ne peuvent plus être prononcés. La scène extraite dans le film Fantasia de Disney(1940), avec sa bande sonore riche et sentimentale Clair de Lune, exprime cette poussée momentanée d’innocence au cours de laquelle les vrais pairs lacaniens arrivent dans le domaine de la réalité symbolique. Soudain, les deux avions de ligne sont esthétisés et transformés en deux aigrettes angéliques volant dans la nuit. Leur destination n’est plus le WTC, mais la pleine lune luxuriante.

Fantasia from peter eramian on Vimeo.

Titanic Park Parodie de Mozinor
Une parodie de Titanic realisée par la star du mashup Mozinor.

Thru You – Mother of all Funk Chords de Kutiman :
L’originalité de Kutiman est de travailler à partir de sons et d’images directement pris parmi les contenus postés par les internautes sur Youtube.

Requiem of the Times de DJ Zebra :
Zebra est le DJ du milieu rock français, spécialiste du bootleg (ou mash-up), collaborant avec de nombreux chanteurs, musiciens, et orchestres. Ce Bootleg est extrait du Zebramix spécial Serge Gainsbourg : « Requiem pour un con » est mixé à Prince « Sign O’ the times » et Snoop Dogg « Drop it like it’s hot ».

DJ ZEBRA Requiem of the times by zebramixx

Yours Truly de Osbert Parker
Un film d’avant-garde qui transforme le film noir en animation.

Davyd de Pogo
Pogo est un artiste musical qui œuvre dans une création liant musique et images de film en utilisant uniquement les sons et bruits de celui-ci. Ici, il s’attaque au film de Steven Spielberg, A.I. Intelligence Artificielle avec l’enfant robot David et réalise un remix envoutant et poétique.

Wizard of Oz Remix de Pogo
Le maître DJ australien, connu pour ses nombreux remix Disney remixe des samples du film le Magicien d’Oz, à partir d’extraits de nombreux films, de Pulp Fiction à Alice au pays des merveilles !

CopyCat Pack 2.0 de Jan Bode
COPYCAT PACK 2.0 est un collage de 31 vidéos YouTube synchronisés par différents éditeurs, qui reprennent la chanson Harder, Better, Faster, Stronger de Daft Punk.

Copy Cat Pack 2.0 / Jan Bode / Germany 2008 from Jan Bode on Myspace.

Turning Back de Andreas Krueger
Un film de compilation réalisé par Andreas Krueger.

Turning Back from Gold Rush Films on Vimeo.

Gravity de Nicolas Provost
Le baiser du cinéma est sans doute l’une des images les plus archétypiques de l’histoire du cinéma. En jouant avec le principe physiologique et cinématographique de l’après-image, Provost fait entrer en collision des dizaines de scènes de baisers de cinéma classique européens et américains. Le monde rassurant des baisers multipliés est brisé par un effet stroboscopique qui nous plonge et nous perd dans le vertige étourdissant de l’étreinte où l’amour devient un combat passionné dans lequel les monstres sont enfin démasqués.

Gravity Excerpt from Tim Van Laere Gallery on Vimeo.

Sixes and Nines by Birkwin Jersey de Nathaniel Whitcomb
L’artiste Nathaniel Whitcomb anime des collages statiques réalisés à l’aide de vieux magazines National Geographic.

Sixes and Nines by Birkwin Jersey from Nathaniel Whitcomb on Vimeo.

Rédemption de Michel Gomes:
Montage de « found-footage » (films d’archives personnelles), Rédemption de Michel Gomes plonge dans les méandres de l’histoire européenne de la deuxième moitié du XX° siècle, en suivant l’enchaînement de quatre récits intimes contés à la première personne.

REDEMPTION from O SOM E A FÚRIA on Vimeo.

Rebel rocket attack de Bansky:
Comment rendre idéologique la mort de Dumbo? Filmées caméra à la main, ces images tremblantes “pastichent” les vidéos amateurs en provenance de zones de conflit en Syrie mises en ligne par des groupuscules armés voulant rendre plus visibles leurs supposés exploits guerriers.

I love you bis de Anna Broujean :
Un mashup composé de 122 films holywoodiens et réalisé par Anna Broujean, étudiante à l’ ENSP.

I love you bis bis from Anna Broujean on Vimeo.

Joanie 4 Jackie Miranda July:
Joanie 4 Jackie est une vidéo sous forme de chaine de lettres échangées entre des filles et créée par Miranda July, actuellement archivée à Bard College. Cette vidéo a été faite par Shauna McGarry.

Joanie 4 Jackie from Miranda July on Vimeo.

Bitter, Sweet, Seoul de Park Chan-Wook et Park Chan-Kyong:
Pendant 98 jours (du 20 août au 25 novembre 2013), 2821 personnes autour du globe ont envoyé 11 852 vidéos illustrant leur vision de la capitale sud-coréenne, Séoul (sous trois thèmes : Travailler à Séoul, Fait à Séoul et Séoul), aux deux grands réalisateurs Park Chan-Wook et son petit-frère Park Chan-Kyong (un duo plus connu sous le surnom de PARKing CHANce) dans le cadre d’un projet soutenu par le gouvernement métropolitain de Séoul (Seoul Our Movie). 154 vidéos ont alors été extraites, éditées et montées (Moho Film Production) afin d’en dévoiler un film d’une heure et trois minutes intitulé Bitter, Sweet, Séoul.