Marc Le Glatin

Marc Le Glatin

Professeur d’économie culturelle et directeur du Théâtre de Chelles

SAMEDI 14 JUIN de 14H30 à 16H30
« Le cinéma nous appartient ! » 1ère partie

 

Directeur du Théâtre de Chelles et Professeur associé à l’Institut d’Etudes européennes de l’Université de Paris-8 , auteur de Internet, un séisme dans la culture, Editions de l’attribut, 2007.

 

Marc le Glatin dirige le Théâtre de Chelles. Il codirige le Master 2 Politiques et gestion de la culture en Europe à l’Université de Paris-8. Il a élaboré une réflexion originale sur le lien entre les développements concomitants du réseau Internet et de l’usage des techniques numériques par les artistes ; ce qu’il appelle : « l’attelage Num-Net ». Il y voit la possibilité d’une série de ruptures : « Qu’ils s’expriment sur le Net ou dans la vie culturelle locale, les désirs conjugués de voir, de commenter et de faire caractérisent fortement le moment que nous vivons ».

 

Mais pour que ces ruptures se produisent, quelques conditions doivent être réunies : une libre circulation des œuvres sur le web ; l’adoption d’un mécanisme de cotisations obligatoires pour la rémunération des ayant droits ; une action en faveur de l’autonomie de tous pour mettre en œuvre leurs propres représentations. « Il ne s’agit pas d’aménager des moments d’agrément ou de divertissement, mais de révéler subtilement d’autres façons de construire notre destin. Si, en libérant l’accès aux œuvres et en encourageant dès l’enfance l’implication de tous dans la vie artistique et culturelle, le politique parvient à faire en sorte que l’art renoue avec sa fonction anthropologique et il est probable que l’emprise de la consommation comme mode de vie finisse par refluer. »

 

Marc Le Glatin sur internet
« L’attelage Num-Net ou la possibilité d’une autonomie » (juillet 2012) publié sur le site implications-philosophiques.org
Site du Théâtre de Chelles