CONFÉRENCE-MANIFESTE
SAMEDI 14 JUIN de 17h00 à 19h00  (pause café de 16h30 à 17h00)
Animation par Xavier de La Porte, producteur de Place de la toile, sur France-Culture

Une suite de rencontres, débats, projections, performances…
Cette conférence, à la forme volontairement originale – tout le contraire d’un colloque universitaire ou d’une intervention solennelle – est en même temps un manifeste. Une affirmation. Appuyée sur l’imagination et le talent de quelques-uns de ceux, nombreux, qui aujourd’hui inventent envers et contre tout le cinéma et la vidéo de demain. En présence d’artistes et de penseurs de notre nouvelle « condition numérique ».

Nous invitons le public à rentrer librement dans la salle.

2ème partie :

Pas de doute, donc : si le cinéma appartient à ceux qui le font, il doit aussi appartenir à ses spectateurs. Or, cette « appropriation » est aujourd’hui à la fois mise en cause et exploitée.
Mise en cause par des mécanismes techniques destinés à limiter l’échange et le partage – au nom du droit, mais parfois aussi au mépris du droit. Exploitée par les distributeurs, les diffuseurs, les fournisseurs d’accès, les moteurs de recherche, pour lesquels nos usages et même nos goûts sont devenus des marchandises.
Alors, à qui appartient vraiment le cinéma, et ce que nous en faisons ?

En présence de :

Nicolas Thély, professeur des universités en Art, Esthétique et Humanités Numériques à l’université Rennes 2. Il a notamment publié : La Culture distribuée (co-dir. Hélène Sirven, Sceren-Cndp, 2010),  Basse Def : Partage de données (Les presses du réel, 2007) ; Emmanuel Burdeau, critique de cinéma, il a été le rédacteur en chef des Cahiers du cinéma de 2004 à 2009. Il écrit pour le site Mediapart et collabore à Trafic et Vacarme. Il est directeur de collection aux Prairies Ordinaires ; Nicolas Von Bülow, associé fondateur du fond d’investissement Clipperton  Finance, il est spécialiste de l’innovation, et en particulier dans les domaines des télécoms, d’Internet et des médias ; Nicolas Maigret, artiste dont l’une des matières de prédilection est le réseau Internet et son activité, en solo, ou en collaboration avec Nicolas Montgermont sous le nom de Art of Failure. Parmi ses œuvres : Internet Topography, Aether Mash-up, The Pirate Cinema… ; Stéphane Trois Carrés, créateur dans les années 80 du groupe «Les Frères Ripoulin», il s’est tourné en 1995 vers les outils numériques. Il poursuit une réflexion théorique sur la relation entre l’art et la technique ; Nicolas Auray, maître de conférences en sociologie – École Nationale Supérieure des Télécommunications.

Dominique Moulon, historien de l’art et de la technologie, auteur de Art contemporain nouveaux medias, Scala, 2011, et commissaire de nombreuses expositions d’art numérique, jouera le rôle d’explorateur parmi les artistes numériques à plusieurs reprises pendant toute la durée de la conférence.

Philippe Aigrain, chercheur, informaticien, essayiste, il milite en faveur des biens communs et contre les abus de la propriété intellectuelle et de l’appropriation de l’information par quelques- uns. Il jouera le rôle de perturbateur pendant toute la durée de la conférence.

Cette conférence sera filmée et retransmise en live sur notre site grâce au soutien de notre partenaire EV Corporate.

Retrouvez ici les explorations vidéo de toute une après-midi d’interrogations, de réflexions et de découvertes :

Que font les industries culturelles de nos goûts et de nos pratiques ?
Need Ideass!?!PLZ!! , d’Elisa Giardina Papa, 2011

need ideass!?!PLZ!! from elisa giardina papa on Vimeo.

«Broadcast Yourself» est le célèbre slogan de YouTube, qui sonne comme un appel aux armes pour ceux qui attendent patiemment leur minute de gloire. Aujourd’hui, n’importe qui peut prendre une place centrale, et la prendre sur un public de dimension mondiale. Dans « Need IDEASS PLZ!?! », Elisa Giardina Papa met en scène ce lourd fardeau porté par la jeune génération des réseaux sociaux, – surtout quand on a peu à dire. Ce travail est une collection d’extraits vidéo dans lesquels les jeunes de YouTube convoquent la communauté des utilisateurs dans une recherche désespérée de sujets pour leurs vidéos. La demande est simple et directe: ces jeunes cherchent une idée pour réaliser les vidéos les plus populaire; le sujet importe peu, ils sont prêts à s’attaquer à n’importe quelle idée- ce qui compte est d’avoir sa propre émission en ligne et d’en faire un succès.

Si c’est gratuit, vous êtes le produit, de l’agence ADESIAS, 2013

Pour faire suite à la plainte de l’association de consommateurs UFC Que choisir envers Facebook, Google + et Twitter concernant l’utilisation des données personnelles, l’agence de communication audiovisuelle Adesiaspropose un petit film ludo-pédagogique, Si c’est Gratuit, vous êtes le produit, qui permet de comprendre un peu mieux cette problématique.
Le MashUp Film Festival remercie l’agence ADESIAS

Full Metal Jacket Trailer: feelgood movie, de dondrapersayswhat, 2010

Un recut du trailer de Full Metal Jacket version feel-good movie.

Ten Things I Hate About Commandments, de Vayabobo, 2006

Ten Things I Hate About Commandments est un mash-up de trailer de comédie pour adolescents dans la veine de John Hughes, en utilisant des images de la version des Dix Commandements de Charlton Heston.

Faceless, de Manu Luksch, 2002-2007

FACELESS (Trailer) from manu on Vimeo.

« Dans une société sans passé ni futur, les humains sont dépourvus de visage. Une femme est prise de panique un matin lorsqu’elle retrouve le sien. »
Faceless est produit exclusivement avec des images capturées par les caméras de vidéosurveillance, selon les règles du « Manifesto for CCTV Filmmakers ». Le manifeste s’appuie sur une loi britannique qui permet aux personnes filmées dans l’espace public de réclamer une copie de ces enregistrements.

Conclusion
Spectateurs, de Baptiste Bogaert
Spectateurs est un film composé d’images collectées dans différents films de fictions (des classiques de Godard aux films de série B) qui met en scène des personnages spectateurs. Rassemblé autour d’une projection, ce public imaginaire se met en spectacle dans un rapport de fascination à l’écran de cinéma.
Le film Spectateurs n’est pas visible en ligne selon le souhait du réalisateur.

Voir les sujets et les invités de la 1ère partie.

 

Téléchargez le programme en pdf.